СД-414: WiKGB

Ce Sekrit Dokument a pour objectif de parler de l'organisation secrète d'espionnage: le WiKGB.

Informations générales:

Le WiKGB, créé en 956 av JC (selon les archives officielles), par le chef des services secrets soviétiques: WicquaGB, sous l'impulsion de notre maitre a tous: Staline.

L'organisation à pour objectif de convertir le monde à la nouvelle religion officielle de la mère patrie: le mathématisme. Pour cela, il s'est déjà infiltré dans tout les etablissements scolaires du monde (sauf au Guatemala), dans lesquels il observe les professeurs dans leurs cours, et les contrôle grâce à des logiciels très perfectionnés qui leurs permettent d'avoir accès aux matériels informatiques de ces enseignants. Il obtint en 1942 le rôle de police éducative de la Russie et en 1989 celle du monde, obtenant ainsi le droit de mort sur les enseignants jugés incompétents, dissidents, anti-communistes ou anti-stalinnistes.

Histoire du WiKGB:

Suite à la première prise de pouvoir par Staline sur le monde en -1003 (toujours selon les archives officielles), le père des peuples réforma l'éducation. Un des enseignant et ministre de l'éducation mathématiste, le grand WicquaGB, décida alors de fonder une organisation secrète ayant pour but de surveiller l'éducation des jeunes de la mère patrie. Ainsi, après l'accord de Staline, fût crée le WiKGB. Il permit de maintenir la jeunnesse dans le droit chemin du communisme. Il fût officiellement dissoud en 506 av JC après la grande révolte contre notre maitre a tous, mais WiquaGB continua ses activités dans le plus grand des secrets jusqu'au retour au pouvoir de Staline en 1922. Aucune information ne fût enregistrée jusqu'en 1910, à partir du rapprochement entre Staline et WicquaGB. Les effectifs du WiKGB en 1910 sont éstimés à plus de 20 000 enseignants-agents, 1500 soldats, 3 chats et 1 concombre de mer.

Depuis -506, les méthodes du WiKGB ont bien changés, principalement dans un but de discretion (les assassinats devants 35 élèves à l'AK-47 en criant:"Pour WiquaGB, URAAA:!" étant considérés comme trop voyants), il adopte depuis des méthodes d'une discretion extrème, basées sur la récupération d'information grâce à des méthodes d'espionnage moderne et pour remplacer l'assassinat, un écartement de la société. Le WiKGB agit uniquement dans la mère patrie, dirigé par WicquaGB et sous le commandement direct de Staline, seuls eux deux et les membres de l'organisation sont au courant de l'existence de celle-ci. Cette trop grande dicretion leur posera d'ailleurs de nombreux problèmes lors de la 'mort' de Staline en mars 1953, car plus personne ne reconnaissant son existence, il fut obligé de quitter la mère patrie. Il s'installa donc en France d'où il eut un rayon d'action plus grand, obtenant ainsi dès 1989 le contrôle de l'éducation mondiale, bien que depuis son exil de Russie, le WiKGB n'a jamais changé son siège, au Lycée Victor Duruy.